Le bois étant un matériel poreux et hygroscopique, la pose des apprêts permet de dresser une couche tampon entre le support et le revêtement décoratif. De plus, il stabilise les variations dimensionnelles et modifie la surface poreuse du bois en une surface lisse. En dorure, les apprêts sont composés d’un solvant, d’un liant de d’une charge.

Pour avoir une adhérence parfaite de l’apprêt, je dégraisse préalablement le bois à l’ammoniaque et effectue un encollage. Après l’application des apprêts, je l’adoucie en le ponçant avec du papier abrasif, de la pierre ponce ou de la prêle. L’adoucissage terminé j’effectue un dégraissage des blancs avec une éponge de mer propre et humide.

Suivant l’objet d’art à travailler, je décide d’enrichir les surfaces lisses en les embellissants de fines gravures ou de poinçonnages. Cette technique appelée la reparure permet de remodeler la sculpture en ciselant les ornements dans l’épaisseur de la couche d’apprêt. Puis comme dans le premier cas, la manipulation de l’objet nécessite un dégraissage des blancs.

Les produits utilisés

  • Le solvant: l’action de l’eau est multiple suivant la température d’utilisation. Entre 20ºC et 70ºC elle circule entre le collagène sans se fixer et permet à l’enduit de rester liquide. En dessous de 20ºC les liaisons hydrogène figent l’eau entre les chaînes du collagène et l’apprêt se solidifie tout en restant souple, comme de la gélatine.
  • Le liant: le collagène utilisé dans les différentes étapes de la dorure est une substance principalement composée de protéines obtenue en chauffant dans de l’eau des peaux et des nerfs de lapin. La colle de peau de lapin possède des qualités de souplesse qui la prédispose à l’utilisation des apprêts.
  • Les charges: la craie en poudre (CaCO3) obtenue par broyage ressemble à de la farine entre les doigts et se transforme en un liquide onctueux qui s’étale facilement lorsqu’elle est mélangée à de la colle de peau et à de l’eau. Elle reçoit plusieurs dénominations selon ça provenance : blanc d’Espagne, de Meudon, de Champagne ou de Bologne.

RETOUR VERS LE HAUT